Café Musical #5

Publié le

PhotoFunia-1484930795EcoupeCession sur les formes vocales, suite et fin.

Après l’émission vocale et les différentes formes vocales, partie 1, venez écouter et échanger, pour cette cession sur les différentes formes vocales, partie 2.

Vous avez répondu présents les précédents mercredis. Nous vous attendons encore nombreux, fidèles et nouveaux venus.

N’hésitez ni à emprunter les disques que vous avez écoutez lors de l’écoute commentée ni à demander conseil à votre discothécaire sur des idées et/ou des envies d’écoutes liées au café musical du jour !

Café musical #5 Les formes vocales, suite et fin
Salle Malala, médiathèque de Thiers
de 14h0 à 15h00

Chloé

Des livres à écouter et pour rêver

Publié le

A4-lectures-printemps

Voilà le Printemps !

Le Printemps arrive ! Venez écouter des histoires en famille, avec vos bambins : les petits, les plus grands … par curiosité, en passant ou même en paressant !

Nous accueillerons en votre compagnie les petites bêtes du printemps et les jeunes pousses ! Saluons le printemps en histoire !

Samedi 25 mars à 10h30, lecture à deux voix pour le bonheur de tous .

Des livres à écouter et pour rêver
Samedi 25 mars à 10h30
Bibliothèque jeunesse

Chloé

Editeurs de livres numériques

Publié le

imagesyw5rx6pb

Le titre donné aux dossiers électroniques des e-books sur nos liseuses

Vous remarquerez que d’une liseuse à l’autre, les dossiers contenant les e-books sont classés différemment. Des auteurs parfois classés par ordre alphabétique de la première lettre du prénom. Singulier?

La recherche dans le catalogue http://catalogue-media.thiers.fr/ est identique à une recherche classique par le titre ou l’auteur.

Par contre, sur la liseuse, la recherche (entre 20 et 40 titres par liseuse) est conditionné par le titre (avec ses incomplétudes, ses erreurs) et les caractéristiques données par les éditeurs numériques.

Se familiariser avec la navigation dans le catalogue de la liseuse, grâce aux icônes et à l’écran tactile, permet de palier à ces particularités et d’accéder aux livres numériques tels que ceux de notre fonds dématérialisé et libre de droit*.

Vous pouvez demander des outils pour l’utilisation des liseuses et leur contenu, et conseil auprès de votre médiathèque.

*Libre de droit: œuvres tombées dans le domaine public et par conséquent libres de droit. La durée des droits d’auteur en France est la vie de l’auteur plus soixante-dix ans après sa mort. 

Chloé

 

COUP DE COEUR

Publié le

sans-titreCoup de cœur classique, coup de cœur liseuse, coup de cœur pour La lettre écarlate de Nathaniel Hawthorne

L’action du roman se situe entre 1642 et 1649. Hester Prynne, au début du roman, se voit condamnée à porter sur la poitrine la lettre A, qui symbolise l’adultère. En effet, elle est accusée d’avoir péché avec un homme du village, dont elle refuse de dévoiler le nom, et elle a alors un enfant, Pearl.

Au même moment, son mari légitime revient après de longues années d’absence dans la communauté et découvre que sa femme est accusée de la plus infâme des trahisons. Lui, Roger Chillingworth, est médecin et a vécu avec les Indiens, ce qui a révélé sa nature sauvage et cruelle.

La peinture que fait Hawthorne des personnages de ce roman montre l’hypocrisie et la violence de cette société, soucieuse de garder un équilibre moral mais incapable de voir les vrais travers des membres qui la constituent.

Autres romans du même auteur disponibles à la médiathèque sur nos rayons en jeunesse : Le Premier livre des Merveilles, Le Second livre des Merveilles. Sur nos rayons en section adulte : La Maison aux sept pignons (roman gothique).

Chloé

Coup de coeur

Publié le

ZEPUn bruit étrange et beau

Dans ce premier album résolument réaliste, Zep nous parle du retour au monde bruyant d’un moine chartreux ayant fait vœu de silence.

En entrant dans l’ordre religieux des Chartreux il y a 25 ans,  William, devenu Marcus, a choisi une vie de reclus. Complètement coupé du monde pendant toutes ces années, il en a oublié le temps qui passe, les gens, sa famille.

Sa tante qui lui reprochait de fuir par peur de vivre, le contraint à revenir à la « vraie vie » en exigeant qu’il soit physiquement présent à Paris pour l’ouverture de son testament, par lequel elle lui lègue un héritage bien utile à son monastère vieillissant. En quittant son monde de silence, William redécouvre celui du bruit, « un bruit étrange et beau ».

Sa rencontre dans le train avec la jeune Méry, atteinte d’une maladie incurable, mais résolument décidée à profiter du temps qu’il lui reste, le confrontera à des réalités oubliées.

Les dialogues et les monologues sont brefs, toujours très justes. Le dessin, épuré et élégant, avec ses cases libres qui respirent, joue sur une délicate bichromie en aquarelle bleue et marron.

Un très beau récit sur le recueillement, les peurs de l’Homme, sur la présence des souvenirs dans la solitude, sur le rapport à soi, à sa vie et à sa mort… et sur le bruit du silence.

Un bruit étrange et beau. Zep. Editions Rue de Sèvres, 2016

Danielle

Café musical #4 et #5

Publié le

PhotoFunia-1484930795EcoupeLes formes vocales.

Les deux rendez-vous des cafés musicaux à venir, les mercredis 15 mars et 29 mars, de 14h00 à 15h00, feront l’objet d’écoutes de la voix sous ses différentes formes.

Des réflexions sur ce que vous avez entendu à la radio, à la télé ? sur ce que vous avez écouté sur votre poste, dans la voiture ?  Des pensées que vous avez envie de partager ? Préparez vos interventions si vous le souhaitez ! La construction des deux séances se fera aussi selon la tournure et l’évolution des idées amenées collectivement et l’évocation de vos cheminements musicaux, autour d’un café.

Bienvenus aux écoutes commentées de la discothèque !

Mercredi 15 mars et mercredi 29 mars de 14h00 à 15h00
Salle Malala

Chloé

Ateliers philosophie

Publié le Mis à jour le

MEDIATHEQUE-DE-THIERSPeut-on se baigner deux fois dans le même fleuve ?

 Derrière cette étrange et poétique question, inspirée de la pensée du philosophe Héraclite*, c’est la question du changement qui est posée. Comment le changement est-il possible ? Pourquoi, alors que je change continuellement, je reste malgré tout moi-même ?

Votre médiathèque, se prépare à vivre une métamorphose. D’ici plusieurs mois, un nouvel établissement ouvrira en lieu et place de la médiathèque actuelle, avec un aménagement complètement repensé, de nouveaux services, des collections mises à jour, des espaces de travail, d’animation, de rencontre et convivialité… Sur ce thème de la transformation, nous avons souhaité vous proposer plusieurs ateliers, sous diverses approches.

Approche symbolique et artistique : la métamorphose du papillon. Plusieurs ateliers créatifs, pour toute la famille, sont organisés de janvier à juin. Le but est de fabriquer, en expérimentant des techniques variées (tissage, collage, tricot, origami, landart…) le papillon dans tous les états de sa transformation, de la chenille à l’imago en passant par le cocon. Toutes ces réalisations seront réunies en une exposition collective en plein air lors d’une « grande éclosion » le 10 juin. Ce travail annoncera et inaugurera l’exposition proposée par les Archives municipales autour de l’entomologiste thiernois Antoine Guillemot.

Approche philosophique : pour la première fois à la médiathèque, deux ateliers philo sont proposés. Ils seront animés par le philosophe Mathieu Sourdeix, de l’association Les autres philosophes. Leur point de départ est cette question « peut-on entrer deux fois dans le même fleuve ? ». Ces ateliers sont destinés à des adultes débutants, curieux, perplexes, qui ont envie de nourrir leur pensée de celle des autres…

Atelier philo
Samedi 25 mars de 15h à 16h30 , salle Malala
Samedi 1er avril de de 15h à 16h30, salle Malala

*« On ne peut pas entrer une seconde fois dans le même fleuve, car c’est une autre eau qui vient à vous ; elle se dissipe et s’amasse de nouveau ; elle recherche et abandonne, elle s’approche et s’éloigne. Nous descendons et nous ne descendons pas dans ce fleuve, nous y sommes et nous n’y sommes pas. », Héraclite, in Alfred Fouillée, Extraits des grands Philosophes, Librairie Delagrave, 1938, p. 25.

 

Catherine