Nos / vos coups de coeur

Coup de coeur

Publié le Mis à jour le

Vite, 3 kilos en moins pour être belle en bikini ! Euh, il y a peut-être plus agréable à faire cet été, non ?

 

guidevisueldelarttextile.jpgGuide visuel de l’art textile, Smaranda Bourgery

A l’occasion de ses 30 ans de patchwork, Smaranda Bourgery vous invite dans son univers où les couleurs, les effets de matières et les techniques novatrices donnent naissance à des tableaux textiles contemporains fourmillant de détails. Impossibles à copier, ils vous offrent en revanche une formidable source d’inspiration.

Chaque réalisation est illustrée de très nombreuses photos en pas à pas.

Destiné à des couturières expérimentées, cet ouvrage saura les séduire par sa diversité esthétique autant que technique : Angelina, Tyvek, film hydrosoluble, mélange de matières et textures différentes n’auront plus de secrets pour vous.

 

lestissagesdedeerjaneLes tissages de DeerJane, Elena Vilar, Dessain et tolra

Un rond en carton, une branche en Y qui servira de joli « cadre » nature, un petit rectangle en baguettes de bois ou un vrai métier à tisser, vos vieux jeans ou tee-shirts préférés, « Tout est bon à prendre pour tisser ». C’est Elena Vilar, du blog Deer Jane qui le dit et le prouve avec ses jolis modèles dans des couleurs toutes douces et tendance…

15 projets pour maîtriser les techniques de base et vous permettre de créer à votre tour des coussins, petit tapis, décors muraux…

 

 

lorigamicommeparmagieAdeline Klam, l’origami comme par magie

Vous êtes plutôt petits papiers ?

De la traditionnelle grenouille qui saute aux dinosaures et macarons, les modèles et les papiers d’Adeline Klam renouvèlent joliment cet art traditionnel très ancien.

 

Danielle

Publicités

Coup de coeur

Publié le

lesyeuxvertsLes yeux verts, Li Lamarre, Odile Santi, Editions courtes et longues

Dans le pays où vit Neige, les chattes comme elle ont les yeux jaunes et les chats les yeux bleus.

La journée, elle se prélasse sur son tapis entre rêveries et sommeil. La nuit ,elle sort pour jouer et chasser avec ses amis chats.

Mais Neige grandit et vient le jour de son adoption. Elle est triste et angoissée. Elle ne parvient pas à s’adapter à cette nouvelle vie, privée d’attention et de liberté. Un matin d’automne elle décide de s’enfuir, alors commence pour elle un long périple car la vie dehors est pleine de dangers mais aussi de promesses. Elle rencontre d’autres chats aux yeux bleus qui la rejettent… mais Neige décide coûte que coûte de préserver sa liberté malgré la rigueur de l’hiver, la faim et la solitude.

Au printemps, elle rencontre Tao, un chat libre aux yeux bizarrement verts… et Neige ignore encore que ses yeux jaunes se teintent petit à petit de couleurs d’émeraude… serait-ce le signe du chat libre ?

Un album élégant et raffiné, magnifiquement illustré par Odile Santi rappelant l’esthétique des estampes japonaises, le texte de Li Lamarre est apaisant, poétique, doux. Il aborde l’apprentissage de la liberté, de l’envie de faire ses propres choix et de découvrir qui l’on est. Une belle histoire qui apprendra aux enfants à grandir et devenir eux-mêmes.

Il va sans dire que « Les Yeux verts » est un « petit chef-d’œuvre » à remettre dans toutes les mains petites et grandes !

Danièle

Coup de coeur

Publié le

1e-COUV-LA-SOLITUDE-DES-ENFANTS-SAGES-Martine-Duquesne-La-Cheminante-SITE-255x360Premier roman

Martine Duquesne, auteure lyonnaise née en Algérie en 1954, témoigne des premières années de sa vie dans un département français à feu et à sang : l’Algérie, dans son premier roman La Solitude des Enfants Sages, paru en mars 2017 aux Editions La Cheminante.

Les écorchures de sa vie de petite fille pansées par la lecture de contes classiques sont décrites dans ce récit dur, au seuil d’une rupture dans sa vie d’adulte.

Fille d’instituteurs, Angélique habite avec ses parents et sa petite sœur, à côté de la caserne d’où elle observe parfois les militaires. A la maison aussi les impacts politiques et les attentats la laisse témoin impuissant. La guerre dehors, la guerre à la maison. Sa mère de hurler, créant des fantasmes d’horreur dans un contexte déjà anxiogène.

Une plume sans compassion pour sa famille et sans même d’indulgence pour l’enfant qu’elle était, un regard résigné sur les évènements, des mots durs et des descriptions d’un imaginaire comme un refuge.

Un témoignage sans fioriture, intense par son authenticité. Un premier roman qui révèle un style courageux et entier. Une sélection Classé Premier une nouvelle fois très réussie.

Chloé

 

 

Coup de coeur

Publié le Mis à jour le

bande-de-zazousBande de zazous ! de Guillaume Nail,  aux Editions Du Rouergue collection Dacodac

Philippe a dix ans. Il déteste son prénom, qu’il trouve aussi moche que lui, avec sa jambe boiteuse. Philippe a aussi une imagination débordante : il pense vivre dans un monde intergalactique. Il est également persuadé que ses parents veulent le voir disparaître. Alors il prend les devants pour vivre une aventure rocambolesque avec une bande de zazous, joyeux noctambules parisiens.

Vous allez adorer suivre les aventures de cette petite bande dans les rues de la capitale au moment du réveillon de Noël, dans un style vif et plein d’humour.

Martine

Coup de coeur

Publié le

Laviesecretedesarbres

La vie secrète des arbres, ce qu’ils ressentent, comment ils communiquent, un monde inconnu s’ouvre à nous,  Peter Wohlleben, Editions des Arènes

Saviez-vous que les arbres communiquent entre eux ? Qu’un épicéa en Suède a 9550 ans ? Qu’une graine de peuplier a une chance sur 1 milliard de devenir un arbre ?

Si les mystères de la forêt vous intéressent, suivez le guide Peter Wohlleben. Cet ancien forestier allemand passionné partage ses connaissances sur les arbres, l’écosystème de la forêt et ses multiples habitants dans son livre La vie secrète des arbres. Une fois votre lecture commencée, vous aurez du mal à le lâcher, car c’est tout un monde inconnu, et pourtant si proche, qui se dévoile et la passion de l’auteur pour son sujet est contagieuse ! Il réussit à partager et à expliquer les découvertes les plus récentes sans que l’on ne soit jamais égaré par le vocabulaire ou des notions scientifiques trop complexes et sans renoncer à un trait d’humour lorsqu’il se présente.

Un formidable travail de vulgarisation et une lecture passionnante et enrichissante qui vous amènera, lors de votre prochaine promenade en forêt, à porter un tout autre regard sur cet écosystème et les géants de bois qui le peuplent.

A voir également, L’intelligence des arbres, le documentaire issu du livre de Peter Wohlleben disponible sur la Médiathèque numérique du Puy-de-Dôme.

Vanessa

Coup de coeur

Publié le Mis à jour le

carnets-d-aventureCarnets d’aventure

L’aventure, certains décident un jour de la vivre grandeur Nature : à pied, à cheval, en vélo, kayak, parapente… En duo, famille, groupe de potes… en lâchant tout ou en profitant simplement de ses congés annuels… pour une cause, la culture, le dépassement de soi ou simplement sortir de sa routine et de sa zone de confort, près de chez soi ou à des milliers de kilomètres. A chacun son bout du monde !

Carnets d’aventure publie les récits de ces voyageurs, ravis et enthousiastes ou déçus, mais toujours enrichis par cette expérience et généralement prêts à repartir. Après les émotions, les sensations ressenties, les rencontres inoubliables, ils abordent aussi les questions pratiques aussi bien que des questions plus existentielles :  « le moment où on se demande pourquoi on est là, et le moment où on trouve la réponse » (Nicolas) ou « comment maîtriser enfin la cuisson de la Floraline au lait en poudre » (Morgane)

Edité par une petite équipe de passionnés de voyage et de sport nature, Carnets d’aventure est un magazine trimestriel qui a réussi à rester indépendant depuis sa création en 2004. Vous pouvez le lire ou l’emprunter à la Médiathèque.

Danielle

Coup de cœur

Publié le Mis à jour le

MUZO

Quel parent n’a jamais vécu cette situation ? Théo et Léa très influençables par cette société de consommation ne cessent de réclamer tout et n’importe quoi à chaque fois qu’ils vont faire les courses dans les magasins avec leurs parents. Ils n’ont aucune notion de la valeur de l’argent et ne comprennent pas que les parents ne peuvent pas ni tout acheter ni céder à tous leurs caprices.

Cette BD permet d’aborder en famille la question du désir de tout vouloir acheter. Sous forme humoristique et grâce à l’intervention d’un petit ange et d’un petit diable, il est plus facile pour les enfants de faire la part des choses et surtout la différence entre le bien et le mal.

Excellent ouvrage à partager avec les enfants à partir de 4 ans où on découvre que des petits plaisirs partagés en famille sont plus enrichissants et satisfaisants que des achats superflus.

Sylvie