Littérature jeunesse

Coup de cœur

Publié le Mis à jour le

sorcier_vertLe sorcier vert / Valentine Goby et Muriel Kerba

 Après des années à parcourir le monde grâce à son travail de photographe, Sebastião ressent le besoin de rentrer chez lui au Brésil. Sur le chemin qui le ramène sur les terres de son enfance, il se remémore la forêt, le fleuve, les champs et le bétail. Malheureusement, lorsqu’il arrive, il ne reconnaît plus rien : des années de culture, d’élevage et d’abattage intensif ont eu raison des arbres et ce sont des collines pelées et arides qu’il retrouve.

Il retrouve également une vieille amie qui lui lance alors un défi : replanter la forêt…

Inspiré par l’histoire du photographe Sebastião Salgado, le Sorcier vert est un album écologique plein d’espoir. L’artiste a fondé avec son épouse Lélia Deluiz Wanick-Salgado l’Instituto Terra et à force de travail, d’investissement et d’obstination, ils ont réussi à replanter la forêt atlantique autour de la ferme de sa famille. Depuis, ils se sont lancés un autre défi : faire revivre le fleuve Rio Doce, en reboisant toute sa vallée.

Le sorcier vert est à découvrir parmi les nouveautés de la bibliothèque jeunesse.

Pour en savoir plus sur ce projet et ce photographe:

Le sel de la terre, film de Wim Wenders, à retrouver sur la médiathèque numérique du Puy-de-Dôme : http://mediatheque-numerique.puy-de-dome.fr/content/le-sel-de-la-terre

Le site de la fondation de Sebastiao Delgado, uniquement disponible en anglais et portugais : http://www.institutoterra.org/

Vanessa

Coup de coeur

Publié le

lisa-et-nouhLisa et Nouh de Catherine MACE et Gwenaëlle DOUMONT

Lisa et Nouh sont dans la même classe, deux super copines, inséparables. Sauf qu’un jour, à la sortie des classes, Nouh est emmenée avec toute sa famille en détention provisoire, ils sont réfugiés syriens et n’ont pas « les papiers nécessaires » pour rester en France. S’en suit une attente interminable, pour Lisa comme pour Nouh. Chacune vit la séparation durement. Lisa parce qu’elle est triste pour son amie, qu’elle ne sait pas ce qu’elle devient, qu’elle ne comprend pas ce que les adultes essaient de lui expliquer, et encore moins ce qu’ils lui cachent, Nouh parce qu’elle a peur de ce qui arrivera si sa famille doit repartir dans son pays d’origine, que l’école et les amis lui manquent, et qu’elle s’inquiète pour son papa, tout faible à cause de sa grève de la faim.

Un livre d’actualité, humain et touchant où on évoque les conditions de vie des réfugiés sans papiers.

A travers le récit de Lisa et Nouh on voit combien il est difficile pour des enfants de comprendre cette situation, surtout quand les adultes, pour les protéger, évitent d’en parler et d’expliquer la réalité des choses. Si nous devions tirer une morale de ce roman, nous pourrions dire que l’amitié n’a pas de frontière.

Un livre à mettre en toutes les mains à partir de 9 ans

Sylvie

COUP DE CŒUR

Publié le

jeanne_et_jean_solotareff_couvertureLe dernier SOLOTAREFF est arrivé – Jeanne et Jean à L’Ecole des Loisirs

A partir de 4 ans

Jeanne et Jean sont deux petits lapins, une sœur et son frère. Leur passe-temps préféré ? se raconter des histoires qui font peur. Un jour ils s’aventurent un peu trop loin, la nuit tombe et ils doivent trouver un abri et dormir dans la forêt. Ils sont réveillés par des hurlements. « Hou-hou ! » « Il y a surement un loup affamé qui veut nous manger ! » dit Jean à sa sœur, avant de lui raconter l’histoire d’Abraham le magicien, le grand sorcier de la lune…. Malgré tout Jeanne a faim et courageusement elle décide de partir seule dans la nuit sombre chercher des carottes… Elle va croiser Abraham le magicien, mais qui est-il ?….

Une magnifique histoire avec de très belles illustrations, pour les enfants qui aiment jouer à se faire peur et surtout pour dédramatiser les peurs nocturnes quand tous ces personnages imaginaires envahissent le sommeil des enfants et alimentent leurs cauchemars.

Sylvie

Des livres à écouter et pour rêver

Publié le Mis à jour le

dan-jorge-1295713_960_720-2Oyez, oyez ! Nous invitons tous les petits princes et princesses d’alentour, accompagnés des rois et reines ou preux chevaliers, à venir écouter les histoires du samedi à la bibliothèque jeunesse.

Nous vous attendrons pour notre rendez-vous mensuel, venez costumés si vous le souhaitez , pour nous épater !

Pour le plus grand plaisir de chacun, une couronne de papier à accessoiriser (coloriage, gommettes) vous sera distribuée.

La thématique de ces lectures sera, vous l’avez peut-être devinée, les princes et princesses dans les histoires, pour toute la famille !

Samedi 28 janvier 2017 à 10h30
à la bibliothèque jeunesse

Chloé

 

 

COUP DE CŒUR

Publié le Mis à jour le

couverture-blogLes incorrigibles enfants de la famille Ashton / Maryrose Wood

«On dit parfois des enfants très vilains qu’ils doivent avoir été élevés par des loups. C’était le cas des Incorrigibles enfants.»

Pénélope Lumley, quinze ans, fraîchement diplômée de l’académie Swanburne pour les filles pauvres mais intelligentes, est embauchée comme gouvernante au domaine Ashton. Ses élèves : trois enfants sauvages, trouvés la semaine précédente dans la forêt auxquels elle doit inculquer les bases de l’éducation victorienne. Un défi qu’elle accepte et tente de gagner grâce à son enthousiasme, les citations de feue Agatha Swanburne (fondatrice de l’académie du même nom) et aux lectures des aventures du poney Arc-en-ciel. Cependant, un mystère entoure l’origine des enfants-loups et tout l’entourage des « Incorrigibles » ne semble pas pressé de les voir s’adapter à leur nouvelle vie…

Du mystère, un humour « so british », le premier tome des aventures de Pénélope Lumley est un régal. Il se lit d’une traite et on savoure les lapalissades et autres citations incongrues d’Agatha Swanburne, ainsi que les digressions du narrateur. Une lecture réjouissante pour les lecteurs à partir de 11 ans.

A découvrir parmi les nouveautés de la bibliothèque jeunesse.

Vanessa

 

Bibliothérapie : des livres qui font du bien

Publié le Mis à jour le

Lire pour apprendre, pour comprendre, pour s’ouvrir aux autres et au monde, pour s’évader, pour se faire du bien… et aussi pour se soigner !

Connaissez-vous la « bibliothérapie » ?

bibliotherapieConcept répandu dans le monde anglo-saxon depuis le début du 20ème siècle, l’idée que les livres permettent de se connaître soi-même, de passer des caps, de trouver des solutions aux épreuves petites ou grandes que nous traversons, fait son chemin.
Au-delà des livres explicitement consacrés au développement personnel, les écrits qui parlent à l’imaginaire ont aussi un pouvoir (bénéfique) sur la psyché.

Evident en ce qui concerne les contes et albums jeunesse ?

Souvenons-nous La psychanalyse des contes de fées de Bruno Bettelheim*. Coté pratique : le site Ricochet permet de faire des recherches par thème et de trouver le livre qui correspond à la préoccupation du moment de votre enfant : solitude, manque de confiance en soi, arrivée d’un nouvel enfant, séparation des parents, deuil, etc.

Une vertu thérapeutique bien réelle aussi pour la littérature adulte…

La revue Livres-Hebdo a interrogé 32 professionnels du livre, libraires, auteurs, bibliothécaires : voici leurs livres-médicaments, remèdes contre l’ennui ou le mal-être, béquille pour un deuil ou une période de transition, prescription pour la gaité ou pour l’audace. Le blog Lire pour guérir propose des listes de titres sur les thèmes de la solitude, la déception sentimentale, le sentiment d’injustice, des récits initiatiques bienfaisants et des « romans bonbons ».

J’ai aimé, longuement savouré, et je recommande chaudement le très beau roman Noces tardives de la danoise Anne-Marie Lon*.

Et vous ? Quel livre vous a fait du bien ? Vous pouvez partager vos « bons plans » en rédigeant un commentaire à cet article (cliquez sur le titre de l’article, une case « commentaire » s’ouvre en fin d’article) !

Catherine

* livres disponibles à la Médiathèque

Les Deux cailloux

Publié le Mis à jour le

les deux cailloux

Au cœur de la brousse africaine, au bord d’un paisible marigot où viennent boire les animaux sauvages, deux cailloux, l’un assez gros et l’autre pas gros du tout se chamaillent sans cesse.

Le plus gros se plaint de ne pouvoir voyager à travers le monde et le plus petit ne supporte plus les jérémiades de son voisin. Le génie du marigot désire retrouver la paix dans son petit paradis et décide de doter les deux cailloux de jambes pour qu’ils partent loin de là.

Tout à leur joie, nos deux compères courent tant et si bien qu’ils connaissent la fatigue et la faim. Alors qu’ils ont dû tuer des perdrix pour subsister, le gros caillou fait preuve de malhonnêteté et de méchanceté envers le plus petit qui, rouge de colère face à cette injustice, saute sur le gros caillou.

Celui-ci tombe sur la queue d’un serpent-python , qui mord un crapaud-buffle, sur lequel glisse un éléphant qui heurte la case d’une vieille femme chargée de bois…

Une cascade d’effets s’enchaîne jusqu’à menacer la vie de deux enfants du chef du village voisin. Ce dernier convoque chaque fautif qui se disculpe jusqu’aux deux cailloux qui se rejettent mutuellement  la faute et seront tous les deux punis.

Pour parfaire ce joli conte  où Françoise Diep nous transporte dans l’univers enchanté des griots conteurs, le texte est mis en images par Cécile Gambini qui représente avec humour et poésie cette Afrique mythique.

Martine