Cinéma

Programme du Cinéclub

Publié le

emergence

.

.

Le ciné-club Emergence fait sa rentrée ! Le programme 2017-2018 est à retrouver ICI

Renseignements : cinemalemonaco@orange.fr

Publicités

Coup de coeur

Publié le

363964_jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxxLion, de Garth Davis, 2016

Synopsis : Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens. 25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde. Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village. Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d’un milliard d’habitants ?

Sunny  Pawar (Saroo enfant) et   Dev  Patel (Saroo jeune homme) portent le film avec une expressivité rare. Une œuvre forte, servie par une image remarquablement travaillée, qui alerte sur la situation d’immense pauvreté de l’Inde, sans misérabilisme ou larmoiement .

Au cinéma Le Monaco cette semaine
du mercredi 05 avril au lundi 10 avril

Danielle

 

 

Pour aller plus loin…

Publié le Mis à jour le

i_comme_icare

Vous venez de voir ou revoir I comme Icare d’Henri Verneuil, rediffusé sur ARTE ? Ce film au suspens sans faille, à la distribution prestigieuse (Yves Montand en tête, mais aussi dans les seconds rôles Roger Planchon, Marcel Maréchal, Jacques Sereys, Pierre Vernier…), et dont l’histoire est directement inspirée de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy est bourré de références.

De quoi inspirer quelques lectures…

Le mythe d’Icare, parabole de la recherche de la vérité :
Les Métamorphoses. 2, VI-X (Dédale et Icare, livre VIII)/ Ovide, Cote L.ETR.873 OVI M/2
Les grands mythes – Dédale et Icare, le rêve éclaté / Sylvain Bergère, film de la Médiathèque Numérique 63, lien

L’assassinat de JFK :
« On a tiré sur le Président »/ Philippe Labro, Cote 973.922 LAB

L’expérience de Stanley Milgram  :
Soumission à l’autorité : un point de vue expérimental / Stanley Milgram, Cote 153.8 MIL

La musique du film est également disponible à la discothèque :
Ses plus grands succès [Enr. sonore] / Ennio Morricone, Cote 520 MOR

Catherine

Suite scandinave

Publié le

Le premier fut Prix du Jury – un certain regard à Cannes en 2014. Vous avez peut-être entendu chroniqué l’histoire de ce père qui abandonne femme et enfant lors d’une suspicion d’avalanche, remettant en cause son image et tout l’équilibre de sa famille. Entre comédie et drame, drôle et grinçant.

Le second raconte comment face à l’ennui du quotidien, à la limite de la dépression, Martin s’échappe pour une randonnée lors de laquelle il va se poser les questions existentielles.

« Le réalisateur se met en scène dans le rôle de ce randonneur qui monologue, en voix off, sur ses choix, ses désirs. Et nous offre, non sans humour, une expérience radicale d’intimité partagée avec ce personnage.  » Frédéric Strauss de Télérama

Des films de montagnes donc, pour qui aurait envie de s’aérer un peu pendant les vacances !

Et toujours un onglet détaillé Présentation du Service sur le site de la médiathèque numérique et des conseils pratiques à la médiathèque pour choisir et emprunter !

Chloé

Des programmes pour toute la famille parmi le fonds vidéo de la médiathèque numérique

Publié le Mis à jour le

321949
L’Hiver Féérique

Courts-métrages Jeunesse à partir de 3 ans. Des flocons qui virevoltent, des étoiles qui scintillent, des guirlandes qui s’illuminent dans les arbres enneigés, et des animaux malicieux… Un programme de sept court-métrages d’animation (animation de dentelles ou de tissus) aux animations traditionnelles (dessins au crayon, peintures, papiers découpés) pour fêter joyeusement la venue de l’hiver avec douceur et poésie. (Source Arte)

 

sans-titreSlava’s Snowshow

Bienvenue dans le monde de Slava, grand clown russe contemporain, Slava emprunte sa gestuelle à Marceau et à Chaplin. C’est un poète, amoureux du public. « Mes spectacles ont du succès parce que je ne les joue pas, je les vis », dit-il. Son Snowshow, événement visuel et musical, fait pleurer de joie le monde entier. Ce spectacle où chaque scène a la grâce d’un tableau raconte l’épopée absurde  de quinze clowns. Bulles de savon, tempête de neige, créatures vertes aux longs chapeaux, esquif en perdition dans une mer agitée, clowns et public en lutte avec une gigantesque toile d’araignée, vrai-faux entracte… : on n’en finit pas d’égrener les joyaux de cet univers poétique. Quant au surprenant final, chut… (Source Arte)

Pour procéder à une consultation du catalogue Vidéo de la médiathèque numérique et réaliser des emprunts : se connecter, visiter une sélection par exemple ou faire une recherche, choisir le film, cliquer sur l’affiche et sur Voir le Film , le portail ARTE VOD s’ouvre ainsi que le film.

Inscription gratuite  sur  http://mediatheque-numerique.puy-de-dome.fr/
Formations pendant les heures d’accompagnement numérique à la médiathèque

Chloé

 

 

 

Quand la science rejoint la poésie

Publié le Mis à jour le

Nous venons de vivre un phénomène astronomique rare : la « Super Lune ».

Même si elle a pu paraître assez ordinaire pour qui n’a pas l’habitude de l’observer, la pleine lune du 14 novembre était la plus grosse depuis 1948.

Pourquoi ce phénomène ?

L’orbite de la Lune ne décrit pas un cercle parfait autour de la Terre, mais une ellipse. La distance Terre-Lune varie donc considérablement : la Lune peut se situer exactement entre 356 400 km au plus près de la Terre (périgée) et 406 700 km au plus loin de la Terre (apogée).

Afficher l'image d'origineLe 14 novembre 2016, à exactement 12h21, la Lune était à son périgée, à une distance de 356 509 km. Elle a atteint sa phase de pleine lune ce même jour à 14h52.

Pour pouvoir apprécier pleinement la différence de taille, il fallait un point de repère, par exemple terrestre. C’est pourquoi le « lever de lune » a été le plus spectaculaire.

Pour ceux qui n’auraient pas pu observer ce phénomène, voici une petite séance de rattrapage…

Voilà pour l’aspect scientifique.

La vidéo réalisée par Guillaume Cannat, auteur scientifique du blog http://autourduciel.blog.lemonde.fr/ m’a immédiatement fait penser à cette pépite produite par les studios Pixar et réalisé par Enrico Casarosa en 2011 :

L’intrigue a été inspirée par les contes d’Antoine de Saint-Exupéry et Italo Calvino, auteurs à retrouver bien sûr… à la Médiathèque !

Catherine

 

Paysage, peinture et cinéma

Publié le Mis à jour le

mr turner

Mr Turner, film anglais de Mike Leigh, 2014, VO.

Vendredi 27 mai, 20h30, cinéma Le Monaco, dans le cadre du ciné-club Emergence . Tarif jeunes : 4 euros, tarif normal : 5,70 euros

Grande fresque autour des 25 dernières années du peintre anglais Turner, ce film fait le portrait  d’un personnage compliqué et multiple : un homme rustre, parfois grossier et provocateur, mais touché par la grâce ; un être sombre devenu le plus grand peintre de la lumière ; un personnage sans élégance, grotesque et pathétique mais parfois drôle et même touchant.

Mais plus qu’une biographie du peintre, c’est son œuvre la véritable héroïne de ce film. Ombres, lumières, détails, couleurs, nuances : tourné dans de superbes paysage, ce film parvient même à évoquer certains tableaux du maître.

Timothy Spall a obtenu le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes pour le rôle du peintre.

Danielle

Et pour voir quelques 120 chefs d’œuvres du maître, une exposition : »Turner et la couleur » à Caumont-Centre d’Art, à Aix-en-Provence, du 4 mai au 18 septembre
http://www.caumont-centredart.com/fr/turner-et-couleur