Attention toxique !

Publié le Mis à jour le

Il est des personnages dont on se délecte de les croiser en littérature, mais qu’on préfèrerait ne pas connaître dans la vraie vie.

Hannes et Benoît sont de ceux-ci. Qu’ont-ils en commun ? Ce sont des hommes, dont, un jour une femme est « tombée » amoureuse. Tomber, comme « tomber dans un piège », « tomber sous l’emprise » d’hommes pervers, malades, dérangés, pour qui l’amour s’apparente au cannibalisme et n’a d’autre but que la destruction de l’autre.

glattauerSe faire marcher sur les pieds dans un supermarché peut être le début d’une rencontre prometteuse, surtout si l’incident est suivi d’un échange de regards, de sourires, surtout s’il déclare très vite sa flamme, passe son temps à « croiser sa route par hasard », à lui offrir des fleurs, et lui avouer qu’il a « une extraordinaire, une gigantesque, une époustouflante capacité à aimer ». Mais quand il commence aussi à faire du charme à l’entourage de la jeune femme, et que celle-ci n’est finalement pas si sûre de ses sentiments pour ce type qui envahit son espace vital, la promesse d’une histoire d’amour se transforme en cauchemar.
A toi pour l’éternité, Daniel Glattauer (R GLA)

.

.

homme dangereux

Une œillade, un bon mot, une critique élogieuse du film de la narratrice, et il la tient sous sa coupe. Il en fait son jouet, lui parle comme il veut et quand il veut, l’assaille de textos, lui fixe des rendez-vous baroques, l’humilie, la déprécie, lui enjoint de quitter son mari, méprise sa famille et son mode de vie… Mais le charme vénéneux de l’écrivain-journaliste est plus fort que tout. Mille fois, elle jure de se détacher de lui, et autant de fois elle y renonce. Elle gâche sa vie, se sépare de son mari, se rend littéralement malade, mais poursuit sa dérive.
Un homme dangereux, Emilie Frèche (R FRE)

.

.

Et si vous avez la malchance de croiser la route de l’un de ces personnages dans la vraie vie, lisez La Manipulation affective dans le couple : faire face à un pervers narcissique, par Pascale Chapaux-Morelli et Pascal Couderc (rayon psychologie, cote 155.6 CHA) ou Je résiste aux personnalités toxiques : (et autres casse-pieds), par Christophe André & Muzo (rayon psychologie, cote 158.2 AND)

Catherine

Publicités

Rentrée littéraire, cru 2015

Publié le Mis à jour le

Septembre est en littérature le mois qui compte, celui du rendez-vous à ne pas rater, celui où auteurs et éditeurs se donnent pour mission de séduire leur public : vous, nous ! La perspective des grands prix littéraires et la course aux récompenses n’est pas loin, et les enjeux économiques importants. Et les enjeux littéraires ? Quels sont les romans qui marqueront durablement la scène, voire l’histoire de la littérature ?

Cette année, pas moins de 589 romans viennent de paraître, dont 393 romans français et 196 romans étrangers. Impossible de tous les lire. Impensable de tous les acheter.

Pour vous, nous avons choisi :

rentrée litt

Ces livres sont au rayon nouveauté de la bibliothèque des adultes dès aujourd’hui.

Tout au long de l’automne, retrouvez sur le blog nos critiques et impressions de lectures…

Catherine

Exposition Japon au Musée de la Coutellerie

Publié le Mis à jour le

Japon2Japon : des armes blanches aux couteaux de cuisine, exposition du 16 octobre 2015 au 3 janvier 2016


«  Les lames des sabres sont les plus beaux objets aux yeux du vrai Japonais »

L’art Japonais, Louis Gonse, Paris, 1886

Le travail de la forge et du métal au Japon bénéficie d’une renommée internationale dont l’exposition Japon, des armes blanches aux couteaux de cuisine souhaite se faire l’écho. L’exposition s’organise en deux temps : le premier chapitre met en scène la diversité des aciers et l’habileté des forgerons japonais. Il dévoile ce qui fait, aux yeux des connaisseurs, la préciosité d’une lame, comme le grain du métal, les délicats dessins du damas ou l’opalescence de la ligne de trempe. A la fin du 19e siècle, la modernisation du Japon et la disparition des Samouraïs ont conduit de nombreux forgerons à se reconvertir dans la coutellerie. La diversité des couteaux utilisée pour cuisiner au Japon et l’art nippon de la gastronomie se déploient dans le second chapitre.

Cette exposition a été réalisée en partenariat avec le magazine La Passion des couteaux, l’association Budokan 38.

Renseignements : Musée de la Coutellerie, 04 73 80 58 86

AUTOUR DE L’EXPOSITION

VISITES-CONFERENCES

Entre lame et papier : technique et iconographie des estampes japonaises

Par Sylvain Revolon, collectionneur et enseignant
Dimanche 18 octobre à 16h et dimanche 13 décembre à 16h

Japon, l’élégance des lames

Par Serge Degore, auteur de nombreux ouvrages spécialisés sur les armes blanches japonaises.
Découvrez ce qui fait, aux yeux des connaisseurs, la préciosité d’une lame : grain du métal, délicats dessins du damas ou opalescence de la ligne de trempe.
Samedi 7 novembre à 16h

Les poèmes des Samouraïs et leurs âmes

Par Maiko Gotani, ancienne journaliste culturelle et rédactrice des livres aux éditions de Tokyo, diplômée des lettres, de la calligraphie et d’enseignement de la langue japonaise.
Samedi 21 novembre à 16h

 ANIMATIONS

Atelier d’origami

Par Tetsuya Gotani, artiste et diplômé d’enseignement en origami
Mercredi 28 octobre à 14h30

JEUNE PUBLIC

Koinobori, les carpes volantes

Animation jeune public
22 octobre à 14h30

Kabuto et l’art du pliage

Animation destinée aux élèves du cycle 3 comprenant une visite de l’exposition et un atelier créatif.
Renseignements auprès de Florence Duvert au 04 73 80 58 86

Pendant toute la durée de l’exposition, la médiathèque de Thiers vous propose une sélection d’ouvrages en lien avec le Japon.

A VENIR

Le Japon, pays invité par la ville de Thiers au marché de Noël les 11, 12 et 13 décembre 2015.

Claire (Musée de la Coutellerie et sites patrimoniaux)

Concert classique à Thiers

Publié le

thiers-eglise-saint-genes-interieurLe conservatoire Georges Guillot et l’orchestre universitaire de Clermont-Ferrand s’associent pour un grand concert classique le dimanche 8 novembre à 15H en l’église Saint Genès de Thiers.

Ce concert sera donné en hommage à Georges Guillot, dont nous célébrons en 2015, le 20° anniversaire de la disparition.

Au programme :

Liebeslieder Waltzer de Brahms, avec la chorale Madrigal sous la direction d’Olivier Céroni, accompagnée par Sabrina Barthe et Martine Chevriot au piano

La cantate Ich Habe Genug de Bach avec l’orchestre universitaire de Clermont-Ferrand sous la direction de Jean-Louis Jam avec en soliste Olivier Céroni

Le concerto pour clarinette et orchestre de Mozart avec l’orchestre universitaire sous la direction de Jean-Louis Jam, avec en soliste Philippe Trillat

Entrée gratuite.
Renseignements : 04 73 80 94 80 ou conservatoire@thiers.fr

Claudette (Conservatoire Georges Guillot)

Les entreprises ouvrent leurs portes

Publié le

invitation 1Que savons-nous des métiers des autres ? Nous nous contentons souvent de préjugés et d’idées reçues, quand nous n’avouons pas une méconnaissance totale…

Les Journées Portes Ouvertes Entreprises du bassin de Thiers, du 15 au 17 octobre, sont l’occasion d’y remédier et de découvrir, dans des activités économiques variées, des femmes et des hommes impliqués, engagés et aux savoir-faire méconnus.

37 entreprises du bassin thiernois ouvrent leurs portes et présentent leurs locaux, leurs métiers, leur quotidien, leurs productions…

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Ville : http://www.ville-thiers.fr/Journees-Portes-Ouvertes,524

Au programme également :

Forum de recrutement
Jeudi 15 octobre de 13h30 à 17h à Espace
Organisé par Pôle Emploi.
Entrée libre.
Renseignements : 04 73 80 81 58

Rencontre – table ronde « Salarié, chef d’entreprise : quelles relations demain ? »
Jeudi 15 octobre à 18h dans les locaux de MCA (19 rue du Torpilleur Sirocco à Thiers)
Avec C. Lavialle (économiste), J- P. Durand (sociologue), P. Debraeve (chef d’entreprise).
Gratuit tout public.
Renseignements : 04 73 80 91 03

Spectacle « A plates coutures »
Vendredi 16 octobre à 20h30 à Espace
Pièce de théâtre par la Cie Nosferatu, d’après l’histoire des ouvrières Lejaby.
Tarif : 10€ (réduit 6€, gratuit pour les – de 8 ans)
Renseignements : 04 73 80 63 03

Le programme complet est téléchargeable ICI

Catherine, pour la Coordination des Affaires Culturelles

Vente de livres usagés

Publié le Mis à jour le

desherbage2

Le samedi 21 novembre, la Médiathèque organise une « journée du désherbage« …

Il ne s’agit pas d’un concours d’horticulture ! Sous ce nom imagé se cache une activité de bibliothécaire : celle qui consiste à enlever des rayons les « mauvaises herbes » (les livres usagés ou obsolètes), afin de faire de la place aux nouveaux achats.

Ces livres sont proposés traditionnellement à la vente lors d’une braderie organisée par la Médiathèque.

.

.

Cette année, quelques nouveautés :

  • La vente aura lieu à la salle Polyvalente Jo Cognet
  • Nous avons invité à se joindre à nous toutes les bibliothèques des environs qui le souhaitent
  • Les supports se diversifient : nous mettons à la vente des livres, des revues, mais aussi des CD et des vinyles
  • Aux côtés des habituels romans et documentaires, un grand nombre de beaux-livres et de livres pour enfants seront disponibles, tous pour des prix très raisonnables

Venez nombreux et parlez-en autour de vous !

vente

Samedi 21 novembre, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h
Salle polyvalente Jo Cognet, Avenue du Progrès, 63300 THIERS
Entrée libre et gratuite
renseignements au 04 73 80 44 24 ou par mail : mediatheque@thiers.fr

Catherine

Thiers, ville solidaire des réfugiés

Publié le Mis à jour le

Logo

Communiqué de la municipalité de Thiers du 29 septembre 2015, au sujet de l’accueil des réfugiés à Thiers, en France et en Europe.

Tout le monde garde en mémoire la photo, cet été, du corps du Petit Aylan, gisant sur une plage turque symbolisant la situation de grande détresse de 4 millions de réfugiés syriens exilés dans les pays limitrophes et près de 7 millions de déplacés à l’intérieur de la Syrie.

Une grande catastrophe humanitaire

Face à cette situation qui représente selon les spécialistes, l’une des plus grandes catastrophes humanitaires de l’Après- Guerre, notre pays et l’Europe toute entière sont appelés à jouer un rôle d’accueil et de solidarité envers ces familles en détresse. On estime que 365000 réfugiés (représentant 3% de cette population en exode), tentent de rejoindre l’Europe dans des conditions dramatiques à la lumière des 2000 disparus en mer Méditerranée cet été.

Thiers, ville solidaire de cette détresse humaine

Sans apporter de jugement à la situation de chaos qui règne en Syrie comme en Irak et en Libye marquant l’échec de la diplomatie et des interventions occidentales dans cette partie du monde, la Municipalité de Thiers a décidé de contribuer et d’apporter sa contribution face à cette urgence humanitaire comme des milliers de communes de l’Hexagone.

Dans le strict respect de l’attribution des compétences et des missions de l’Etat, chargé en premier lieu de l’accueil des réfugiés et des demandeurs d’asile , la commune de Thiers se déclare ville solidaire des réfugiés en apportant sa solidarité sous la forme d’une action sociale et matérielle de proximité au profit des personnes qui seront accueillies dans notre département par l’Etat et ce, sans aucune conditionnalité sur le profil des personnes accueillies.

Sans attendre, la ville a décidé d’accueillir dans l’urgence deux à trois familles de réfugiés suite à l’appel récent du Gouvernement qui sait compter sur les collectivités locales et leur rôle prépondérant dans l’animation des services publics locaux.

Cet acte de solidarité et d’accompagnement de la Municipalité est la juste réponse à la tradition d’accueil de la France, à son histoire et à ses valeurs républicaines. Solidarité qui ne peut se détacher de son action sociale d’ensemble envers toutes les populations en difficultés.

Politique solidaire de la ville renforcée

La Municipalité réaffirme que son action de solidarité envers la population Thiernoise qui subit la crise, se verra renforcée tout particulièrement en engageant simultanément des discussions avec les représentants de l’Etat pour rénover son service municipal de logements d’extrême urgence et de d’hébergement temporaire sur la ville avec le soutien financier, pour la première fois, de ses partenaires. Politique de solidarité qui sera renforcée avec la signature récente du Contrat de Ville permettant de mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire qui œuvre   pour la solidarité qui reste une et indivisible.