Comment parler des attentats à nos enfants ?

Publié le Mis à jour le

Comment parler des attentats à nos enfants ? Une question que nous nous posons tous aujourd’hui. Voici quelques pistes…

1. Rassurer

  • en suivant les conseils d’Hélène Romano, psychologue et spécialiste des traumatismes, dans l’Émission Les Maternelles sur France5 :
  • en suivant les conseils de Pomme d’Api, pour les moins de 6 ans
  • en suivant les conseils de Jean-Luc Aubert, psychologue, spécialiste de l’enfant et de l’adolescent dans un article du Monde

2. Expliquer

3. Aider à réfléchir et former de futurs citoyens respectueux d’autrui et de ses différences

Et aussi, de nombreuses ressources pour les parents et les enseignants sur le site des Cahiers Pédagogiques

Cet article est évolutif et s’enrichira, dans les heures et les jours qui viennent, de nouvelles ressources partagées sur le Net.

Catherine

Publicités

Thiers, ville solidaire des victimes des attentats de Paris

Publié le Mis à jour le

marianneCommuniqué de  Claude NOWOTNY, Maire de Thiers du 14 novembre 2015

Au sujet des attentats meurtriers de Paris

Un rassemblement citoyen s’est déroulé ce jour, à midi,  devant la Mairie pour  se recueillir et témoigner de  la  totale solidarité de notre ville envers les victimes, leurs familles, leurs proches, les témoins et  l’ensemble des fonctionnaires mobilisés face à cette horreur.

Dans le cadre de l’Etat d’urgence décrété par le gouvernement, la Municipalité a mis en place de premières mesures qui sont les suivantes :

·         Le pavoisement de la ville en berne dans le cadre du deuil national observé pendant 3 jours ;

·         L’installation, ce jour d’un dispositif de renforcement d’interdiction de stationnement aux abords des groupes scolaires et de certains équipements publics ;

·         La présence renforcée de la police municipale dès lundi matin aux abords des groupes scolaires en partenariat avec la gendarmerie nationale ;

·         Le renforcement de la  surveillance par les  forces de l’ordre   de tous les édifices publics, lieux de culte, zones commerciales, gare et  écoles de Thiers.

·         La suspension de toutes les manifestations publiques sur le territoire municipal, durant le deuil national jusqu’au mardi 17 novembre (inclus) suite à mon arrêté municipal.

.

En écho à l’appel du Président de la République, j’invite l’ensemble des fonctionnaires territoriaux ainsi que la population à observer une minute de silence en hommage aux victimes le :

Lundi 16 novembre à 12 h

et de témoigner dans l’unité de notre attachement pour la liberté, l’égalité, la fraternité et la paix.

A Thiers, le 14 novembre à 18h.

Lectures calines pour les tout-petits : histoires d’ours

Publié le Mis à jour le

ours-qui-lit2
La Médiathèque de Thiers vous invite à venir écouter des histoires d’ours,  le samedi 28 novembre à 10h30 à la bibliothèque jeunesse

Tous les enfants, tout-petits et plus grands, ainsi que leur famille (et leurs ours en peluche !) sont les bienvenus. L’entrée est gratuite et sans inscription

Venez écouter Martine et Pauline, lectrice à la PMI.

Catherine

Noir c’est noir

Publié le Mis à jour le

Pour les amoureux de la littérature dramatique voici deux livres qui ne vous laisseront certainement pas indifférent :

je me suis tue

« Du fond de sa cellule de la maison d’arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’’histoire d’’une femme victime d’’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Enfermée dans sa solitude, Claire va commettre l’’irréparable. Le mutisme sera sa seule ligne de défense, et personne, ni son mari, ni ses proches, ni la justice ne saisira ses motivations. »

Mathieu Menegaux accomplit un brillant exploit, avec son premier roman Je me suis tue, en nous narrant un sujet pas des moins tabous de notre société et plus particulièrement celui qui concerne les femmes. L’auteur n’a pas hésité à se mettre dans la peau d’une femme d’autant plus que le sujet du roman est purement féminin. Un pari audacieux pour l’auteur. Un vocabulaire simple mais efficace, une écriture fluide racontant les tourments de Claire jusque dans les tréfonds de son être. Un livre qui vous tiendra en haleine jusqu’à sa dernière page, avec son environnement exponentiellement glauque, une atmosphère angoissante et une empathie profonde envers celle-ci. Sa chute ne manquera pas de vous marquer l’esprit au fer rouge.

Je me suis tue de Mathieu Menegaux est disponible à la bibliothèque des adultes.

Vernon_Subutex_1_2Un roman d’un tout autre genre, celui qui signe le retour d’une femme trash. Rien que le titre annonce d’avance la couleur du texte…

Toujours sans langue de bois Virginie Despentes raconte l’histoire d’un certain Vernon Subutex,  un disquaire déchu du magasin « Revolver » qui, après des jours glorieux et insouciants, côtoie la faillite à cause de l’arrivée des nouveaux supports musicaux.

Blazé et sans argent, Vernon vit sous la tutelle d’un certain Alex Bleach, la nouvelle Star du rock qui lui paye tous ses impayés jusqu’à que ce dernier se suicide dans sa baignoire… Système D exige, Vernon vagabonde de logement en logement chez des amis par-ci des amis par-là dressant en filigrane une panoramique haut en couleur de personnage : un véritable cocktail !

Ame sensible, s’abstenir !

Vernon Subutex est une trilogie de Virginie Despentes (le troisième en cours de préparation ) est disponible à la bibliothèque des adultes.

Kévin

Pour préparer Noël

Publié le Mis à jour le

Japon 3

La Médiathèque organise des ateliers de réalisation de décorations de Noël

Mercredi 25 novembre de 14h à 16h, suivi de lectures à 16h

Mercredi 2 décembre de 14h à 17h

Mercredi 9 décembre de 14h à 17h

Ces ateliers sont gratuits, sans inscription, et ouverts à tous de 3 à 99 ans

Destinés à tous (enfants, parents, grands-parents), ils ont lieu à la bibliothèque jeunesse.

Toutes les réalisations décoreront la bibliothèque jeunesse jusqu’au 18 décembre. Vous pourrez les récupérer à partir du 19 décembre.

Les Deux cailloux

Publié le Mis à jour le

les deux cailloux

Au cœur de la brousse africaine, au bord d’un paisible marigot où viennent boire les animaux sauvages, deux cailloux, l’un assez gros et l’autre pas gros du tout se chamaillent sans cesse.

Le plus gros se plaint de ne pouvoir voyager à travers le monde et le plus petit ne supporte plus les jérémiades de son voisin. Le génie du marigot désire retrouver la paix dans son petit paradis et décide de doter les deux cailloux de jambes pour qu’ils partent loin de là.

Tout à leur joie, nos deux compères courent tant et si bien qu’ils connaissent la fatigue et la faim. Alors qu’ils ont dû tuer des perdrix pour subsister, le gros caillou fait preuve de malhonnêteté et de méchanceté envers le plus petit qui, rouge de colère face à cette injustice, saute sur le gros caillou.

Celui-ci tombe sur la queue d’un serpent-python , qui mord un crapaud-buffle, sur lequel glisse un éléphant qui heurte la case d’une vieille femme chargée de bois…

Une cascade d’effets s’enchaîne jusqu’à menacer la vie de deux enfants du chef du village voisin. Ce dernier convoque chaque fautif qui se disculpe jusqu’aux deux cailloux qui se rejettent mutuellement  la faute et seront tous les deux punis.

Pour parfaire ce joli conte  où Françoise Diep nous transporte dans l’univers enchanté des griots conteurs, le texte est mis en images par Cécile Gambini qui représente avec humour et poésie cette Afrique mythique.

Martine

Du nouveau à la Médiathèque

Publié le Mis à jour le

Désormais les enfants peuvent bénéficier de tous les services de la Médiathèque avec une autorisation parentale.

  • Emprunt de livres à la bibliothèque jeunesse et à la bibliothèque des adultes
  • Emprunt de CD
  • Emprunt de liseuses
  • Accès à Internet

Nous vous rappelons que les adultes peuvent également emprunter à la bibliothèque jeunesse.

Tous ces services sont entièrement gratuits pour tous les Thiernois.

Sylvie