245 marque-pages !

Publié le

marquepage

245 : c’est le nombre de marque-pages que nous avons reçus !

Lesquels seront les prochains signets officiels de la Médiathèque pour l’année 2016 ?

Rendez-vous le samedi 12 décembre à 16h sur le Marché de Noël pour la proclamation des résultats du concours

Et du 6 au 27 janvier, pour découvrir la totalité des réalisations exposées à la Médiathèque

Catherine

Tout le programme du Marché de Noël est ici : Programme Noel 2015 

Publicités

C’est aujourd’hui !

Publié le Mis à jour le

affiche vente

La vente de livres usagés de la Médiathèque, rendez-vous tant attendu par certains, c’est aujourd’hui !

De 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h, à la salle Polyvalente Jo Cognet.

Nous avons, pour le stand de la Médiathèque de Thiers, déballé 150 cartons de livres, vinyles, revues…

Les Bibliothèques-Médiathèques de la Monnerie-le-Montel, Chabreloche, Lezoux, Moissat, Néronde-sur-Dore et Dorat participent également à cette vente.

Venez faire le plein de lectures pour l’hiver !

Catherine

 

D’après une histoire vraie

Publié le

d-apres-une-histoire-vraie-de-delphine-de-viganDans un livre, certes sous-titré « roman », mais écrit à la première personne et dont la narratrice a le même prénom que l’auteur, le lecteur est en droit de se poser cette question : qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est inventé dans ce récit ? La vérité d’une œuvre littéraire n’a rien à voir avec sa fidélité à des faits avérés, vérifiables. En fait, qu’importe que tout cela se soit réellement passé. Tout est vrai, parce qu’on y croit, parce qu’on se laisse prendre, parce qu’on tremble pour Delphine, parce qu’on hait L. La vérité d’une œuvre littéraire n’est pas non plus la vraisemblance : quelle fadeur, quelle médiocrité derrière ce mot ! Même si certaines coïncidences semblent un peu grosses, on se laisse mener, et justement parce qu’on perçoit l’invraisemblance, on se dit qu’il se passe quelque chose dans ce récit qui échappe à la réalité, qui n’est pas simple maladresse fictionnelle. Tout est vrai, parce qu’on a envie d’en connaître le dénouement. Ou plutôt parce qu’on souhaite que cette histoire avec laquelle on passe nos soirées, nos moindres temps libres, n’ait pas de fin, qu’elle dure encore, qu’elle nous accompagne le plus longtemps possible. Et même quand on s’aperçoit que notre esprit a été manipulé, quand le doute s’immisce, on ne peut pas parvenir à en vouloir à Delphine. On a juste envie de lui dire merci.

D’après une histoire vraie, de Delphine de Vigan, a obtenu le prix Renaudot 2015.

Catherine

 

 

Thiers est dans la peine et la tristesse

Publié le Mis à jour le

marianneCommuniqué de M. C.NOWOTNY, Maire de THIERS, du 16 nov. 2015

Au sujet des attentats meurtriers de Paris
La ville de THIERS comme l’ensemble des communes de notre pays a observé ce jour, une minute de silence dans le cadre du deuil national en hommage aux victimes et blessés des attentats de PARIS du 13 novembre.

« Notre pays vient de vivre l’un des pires événements de son histoire. Les attaques terroristes simultanées le vendredi 13 novembre à Paris et à Saint-Denis, revendiquées par Daesh, faisant à cette heure 132 morts et 349 blessés, sont effroyables.

La France est en deuil.

Chaque témoin de ce drame épouvantable constate la jeunesse des victimes.
Victimes ces jeunes, ces personnes pour avoir osé assister à un match de football, à un concert de musique, à un moment convivial à la terrasse d’un café.
Victimes ces jeunes, ces personnes pour avoir osé vivre le bonheur à pleine main.

Mais dans quel monde vivons-nous !

La France est en deuil et ne peut supporter cette folie meurtrière.
Au nom de tous les Thiernois, de tous les fonctionnaires territoriaux et de tous les élus du Conseil municipal, je souhaite adresser mes sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes ; apporter tout notre réconfort, notre soutien et notre solidarité aux blessés, aux témoins et à l’ensemble des fonctionnaires fortement mobilisés face à cette horreur.

Thiers est dans la peine et la tristesse comme l’ensemble du pays et du monde entier.

Cette planète qui n’a pas cessé durant ce week-end de témoigner son soutien à Paris et à la France, ravivant face à la folie meurtrière, notre humanité collective.
Dans ces moments terribles, j’invite toutes et tous à faire preuve de lucidité, de discernement pour ne pas céder à la peur, de refuser les amalgames et toutes formes de haine et de racismes.

La France est touchée à l’intérieur de son territoire par le ou les conflits du proche et du Moyen-Orient. Il va falloir renforcer notre lutte contre le terrorisme et trouver enfin des solutions internationales à ces conflits.

J’ai la faiblesse de penser que ce sont par les valeurs de notre république démocratique et laïque et celles de la paix que nous trouverons une issue.

Je vous invite donc à observer une minute de silence. Merci. »

Thiers, le 16/11/2015 à 12h15.

Comment parler des attentats à nos enfants ?

Publié le Mis à jour le

Comment parler des attentats à nos enfants ? Une question que nous nous posons tous aujourd’hui. Voici quelques pistes…

1. Rassurer

  • en suivant les conseils d’Hélène Romano, psychologue et spécialiste des traumatismes, dans l’Émission Les Maternelles sur France5 :

2. Expliquer

3. Aider à réfléchir et former de futurs citoyens respectueux d’autrui et de ses différences

Et aussi, de nombreuses ressources pour les parents et les enseignants sur le site des Cahiers Pédagogiques

Cet article est évolutif et s’enrichira, dans les heures et les jours qui viennent, de nouvelles ressources partagées sur le Net.

Catherine

Thiers, ville solidaire des victimes des attentats de Paris

Publié le Mis à jour le

marianneCommuniqué de  Claude NOWOTNY, Maire de Thiers du 14 novembre 2015

Au sujet des attentats meurtriers de Paris

Un rassemblement citoyen s’est déroulé ce jour, à midi,  devant la Mairie pour  se recueillir et témoigner de  la  totale solidarité de notre ville envers les victimes, leurs familles, leurs proches, les témoins et  l’ensemble des fonctionnaires mobilisés face à cette horreur.

Dans le cadre de l’Etat d’urgence décrété par le gouvernement, la Municipalité a mis en place de premières mesures qui sont les suivantes :

·         Le pavoisement de la ville en berne dans le cadre du deuil national observé pendant 3 jours ;

·         L’installation, ce jour d’un dispositif de renforcement d’interdiction de stationnement aux abords des groupes scolaires et de certains équipements publics ;

·         La présence renforcée de la police municipale dès lundi matin aux abords des groupes scolaires en partenariat avec la gendarmerie nationale ;

·         Le renforcement de la  surveillance par les  forces de l’ordre   de tous les édifices publics, lieux de culte, zones commerciales, gare et  écoles de Thiers.

·         La suspension de toutes les manifestations publiques sur le territoire municipal, durant le deuil national jusqu’au mardi 17 novembre (inclus) suite à mon arrêté municipal.

.

En écho à l’appel du Président de la République, j’invite l’ensemble des fonctionnaires territoriaux ainsi que la population à observer une minute de silence en hommage aux victimes le :

Lundi 16 novembre à 12 h

et de témoigner dans l’unité de notre attachement pour la liberté, l’égalité, la fraternité et la paix.

A Thiers, le 14 novembre à 18h.

Lectures calines pour les tout-petits : histoires d’ours

Publié le Mis à jour le

ours-qui-lit2
La Médiathèque de Thiers vous invite à venir écouter des histoires d’ours,  le samedi 28 novembre à 10h30 à la bibliothèque jeunesse

Tous les enfants, tout-petits et plus grands, ainsi que leur famille (et leurs ours en peluche !) sont les bienvenus. L’entrée est gratuite et sans inscription

Venez écouter Martine et Pauline, lectrice à la PMI.

Catherine