Jour: 26 mars 2018

Des nouvelles de la médiathèque 8

Publié le Mis à jour le

 

Le mobilier a été mis en place par nos collègues des Services Techniques et nous avons commencé à remettre les livres en rayon. Les documentaires jeunesse et adultes sont désormais réunis sans distinction d’âge dans le pôle Explorer. Les livres avec une pastille rouge sont des documents pour les débutants dans le domaine, ceux avec une pastille verte ou sans pastille sont de niveau intermédiaire ou avancé. Les revues sont intégrées avec les livres, en fonction de leur sujet.

L’équipe de la Médiathèque

 

Publicités

Des nouvelles de la médiathèque 2

Publié le Mis à jour le

La deuxième étape du déménagement a concerné la discothèque. Les 14000 CD ont été mis en cartons. Comme pour les livres, la collection a été séparée en deux : la moitié sera mise à votre disposition dans la médiathèque provisoire qui ouvrira le 18 avril ; l’autre partie sera stockée. Le choix des documents accessibles pendant les travaux a été fait soigneusement, titre par titre, en tenant compte de ceux que vous empruntez le plus souvent.

Cette semaine a vu également le début des interventions des services techniques municipaux : les agents de la logistique pour le transport des cartons, les menuisiers pour le transport et la réimplantation des meubles dans la médiathèque provisoire, l’agent d’entretien pour le grand nettoyage. Un grand merci à Atilio, Alain et leurs équipes respectives, un grand merci également à Hatun !

En parallèle du déménagement, le travail avec les architectes se poursuit…

L’équipe de la médiathèque

Lutins et pommes de pin

Publié le Mis à jour le

atelier des lutinsL’atelier des lutins donne un nouveau rendez-vous créatif aux enfants entre 3 et 8 ans et à leurs parents, grands-parents et accompagnateurs.

Chaque enfant, aidé de l’adulte qui l’accompagne, réalisera deux décorations de Noël qu’il pourra emporter à la maison.

L’atelier sera suivi d’un goûter : les boissons sont offertes par la médiathèque. Nous comptons sur le savoir faire des parents, grands parents et accompagnateurs pour apporter un gâteau ou une friandise qui seront mis en commun et offerts à tous les enfants.

Le nombre de place étant limité (16 à 20 enfants maximum), il est nécessaire de s’inscrire auprès des bibliothécaires. L’inscription est gratuite. Le matériel est fourni par la médiathèque

Pour les enfants de 3 à 8 ans
Samedi 26 novembre de 15h à 16h à la Médiathèque, salle Malala.

Catherine

En passant Publié le Mis à jour le

Ce nouveau chapitre du blog, « En résidence », est ouvert à Marc-Emmanuel Soriano, qui le nourrira de textes et d’images, au fil de son travail…

 

photo MES

De ma fenêtre ce soir
Je te surprends
Tu prends le soleil
(et voudrez le garder)

D’une fenêtre  tu me lances un clin d’oeil aveuglant
Oui je t’ai vue !
Bonsoir

 Marc-Emmanuel Soriano

Paysage : conférence

Publié le

Roland Vidal campagneSamedi 28 mai à 17h30, salle des Ursulines

«Le paysage : du pays à admirer au territoire à comprendre.», conférence par Roland Vidal, Ingénieur de recherche à l’Ecole Nationale Supérieure de paysage de Versailles

Conférence suivie par une table ronde avec : François Graveline (auteur), Benoît Barrès (éditeur, éditions Page Centrale), Samuel Rio-Derrey (technicien spécialiste aménagement et paysages au Parc Naturel Régional Livradois Forez), Driss Chiab (étudiant en licence professionnelle Aménagement paysager , spécialité infographie), et animée par François Jaulhac (journaliste, journal la Montagne, Directeur de la rédaction de l’agence de Thiers)

.
Présentation par le conférencier :

La notion de paysage, qui n’apparaît pas en même temps dans toutes les cultures, émerge dans le monde de l’art : la littérature, notamment en Chine, ou la peinture, notamment en Europe occidentale.

Dans tous les cas, elle résulte d’un regard porté par une société citadine, élitiste et minoritaire, sur le monde rural, celui des paysans, c’est-à-dire la grande majorité de la population de l’époque. Dans tous les cas, elle s’accompagne d’une distanciation qui creuse durant des siècles l’écart entre une «campagne» vue à travers le regard des artistes, et la dure réalité vécue par ceux qui habitent et font exister cette campagne.

Quels regards porte la société européenne d’aujourd’hui, devenue citadine, sur le monde rural désormais déserté par ses paysans et entretenu par les agriculteurs qui les ont remplacés ?

Le désir d’une campagne aimable et esthétique brouille-t-il toujours autant la capacité du monde citadin à comprendre le fonctionnement des territoires qui les nourrissent ?

 

J-1 (presque)

Publié le Mis à jour le

Elise PetitcolinElise Petitcolin est l’auteur et illustratrice de deux albums pour enfants.

Le premier livre s’intitule « Maman… » Dans ce texte écrit en alexandrin, l’enfant s’adresse à sa mère pour évoquer les moments forts de la vie : premier regard, première odeur,… premier pas,… premier chagrin… et le cycle se boucle quand l’enfant devient parent à son tour. L’illustration à l’encre de chine, en blanc sur fond noir, est tout en douceur et délicatesse.

Le deuxième livre  « l’attrapeuse de rêves » est un conte qui s’adresse aux enfants de 5 à 12 ans. L’histoire commence dans un cirque alors que Nina, petite fille un peu trop curieuse, casse par accident, la balle contenant les rêves d’une des artistes. Elle part alors dans une quête pour tenter de retrouver les rêves qui se sont échappés. Des rencontres peu ordinaires ponctueront son périple. Le texte est accompagné d’illustrations riches en couleurs, reflétant l’univers très particulier qui la caractérisent.

petitcolin

 

J-2

Publié le Mis à jour le

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A 52 ans, Jean-Yves Dupain est journaliste indépendant depuis 1998, après avoir collaboré à La Tribune-Le Progrès et travaillé à la rédaction sportive de l’Union de Reims. Parallèlement, il est l’auteur d’un guide touristique sur le Costa Rica et le Panama ainsi que de deux ouvrages, écrits avec son frère Serge : Les Miscellanées de la Loire et Loire, cent lieux pour les curieux.

Son premier roman est paru en 2013 aux Editions des Monts d’Auvergne. Il s’agit de la première partie d’une trilogie intitulée « Parallèles africaines ». Jean Missionnaire des sables raconte la vie d’un prête, originaire du Forez parti au XIXe siècle au Dahomey aujourd’hui le Bénin. La suite, Mathieu par monts et par dunes raconte le voyage de son frère Mathieu qui va le rejoindre et dans la troisième partie, Marcel, métis aux croquenots, c’est le retour du petit Marcel sa descendance.

En 2013, Jean-Yves Dupain confiait au Progrès : « Dans mon livre Mathieu va parcourir à pied les kilomètres le séparant de son frère. Il va partir du Forez, traverser l’Espagne puis passer en Afrique. Pour m’imprégner des paysages je vais faire le voyage, mais pas à pied ! Écrire un livre pour bon nombre de journalistes c’est un rêve. Cela m’a demandé du temps mais je suis heureux d’emporter le lecteur des plateaux du Haut Forez dans les années 1 860 jusqu’aux contrées alors sauvages de l’Afrique ».

dupain