Coup de coeur

Publié le

James et Talia , Béatrice Shalit
Julliard, 2020

james-et-talia-854x1347Rue La Fayette, à Paris, au fond d’un jardin, s’élève un charmant hôtel particulier un peu décati que ses habitants nomment affectueusement la « Roulotte ». Annette Rahbani et son mari Maurice en sont les heureux propriétaires. Ils y accueillent quelques résidents farfelus : un retraité sans ressources, une actrice dont la carrière stagne, un jeune peintre amateur de poker, une Afghane sans papiers et un mystérieux Libanais qui paye sans rechigner un loyer conséquent.
La dernière venue, une jeune Israélienne prénommée Talia, s’est installée là dans un but bien précis. Son arrivée va provoquer une cascade d’événements cocasses ou dramatiques. James, le chat de la maison, ne perd pas une miette de ces imbroglios qu’il raconte avec délectation.

Béatrice Shalit nous livre ici une comédie sentimentale pleine d’humanité avec des personnages tous plus attachants les uns que les autres.

4e de couverture

L’originalité de ce roman c’est que le narrateur « James » n’est autre qu’un chat, un beau rouquin qui nous emmène dans un hôtel particulier à la rencontre de personnages attachants et atypiques.

Un roman sur la tolérance, la différence, la multiculturalité. Un livre facile à lire qui aborde pourtant des sujets graves comme la Shoah… mais « James le félin » nous raconte cela avec légèreté et humour !

Danièle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s