Ateliers philosophie

Publié le

MEDIATHEQUE-DE-THIERSPeut-on se baigner deux fois dans le même fleuve ?

 Derrière cette étrange et poétique question, inspirée de la pensée du philosophe Héraclite*, c’est la question du changement qui est posée. Comment le changement est-il possible ? Pourquoi, alors que je change continuellement, je reste malgré tout moi-même ?

Votre médiathèque, se prépare à vivre une métamorphose. D’ici plusieurs mois, un nouvel établissement ouvrira en lieu et place de la médiathèque actuelle, avec un aménagement complètement repensé, de nouveaux services, des collections mises à jour, des espaces de travail, d’animation, de rencontre et convivialité… Sur ce thème de la transformation, nous avons souhaité vous proposer plusieurs ateliers, sous diverses approches.

Approche symbolique et artistique : la métamorphose du papillon. Plusieurs ateliers créatifs, pour toute la famille, sont organisés de janvier à juin. Le but est de fabriquer, en expérimentant des techniques variées (tissage, collage, tricot, origami, landart…) le papillon dans tous les états de sa transformation, de la chenille à l’imago en passant par le cocon. Toutes ces réalisations seront réunies en une exposition collective en plein air lors d’une « grande éclosion » le 10 juin. Ce travail annoncera et inaugurera l’exposition proposée par les Archives municipales autour de l’entomologiste thiernois Antoine Guillemot.

Approche philosophique : pour la première fois à la médiathèque, deux ateliers philo sont proposés. Ils seront animés par le philosophe Mathieu Sourdeix, de l’association Les autres philosophes. Leur point de départ est cette question « peut-on entrer deux fois dans le même fleuve ? ». Ces ateliers sont destinés à des adultes débutants, curieux, perplexes, qui ont envie de nourrir leur pensée de celle des autres…

Atelier philo
Samedi 25 mars de 16h à 17h30 , salle Malala
Samedi 1er avril de de 16h à 17h30, salle Malala

*« On ne peut pas entrer une seconde fois dans le même fleuve, car c’est une autre eau qui vient à vous ; elle se dissipe et s’amasse de nouveau ; elle recherche et abandonne, elle s’approche et s’éloigne. Nous descendons et nous ne descendons pas dans ce fleuve, nous y sommes et nous n’y sommes pas. », Héraclite, in Alfred Fouillée, Extraits des grands Philosophes, Librairie Delagrave, 1938, p. 25.

 

Catherine

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s