Quand la science rejoint la poésie

Publié le

Nous venons de vivre un phénomène astronomique rare : la « Super Lune ».

Même si elle a pu paraître assez ordinaire pour qui n’a pas l’habitude de l’observer, la pleine lune du 14 novembre était la plus grosse depuis 1948.

Pourquoi ce phénomène ?

L’orbite de la Lune ne décrit pas un cercle parfait autour de la Terre, mais une ellipse. La distance Terre-Lune varie donc considérablement : la Lune peut se situer exactement entre 356 400 km au plus près de la Terre (périgée) et 406 700 km au plus loin de la Terre (apogée).

Afficher l'image d'origineLe 14 novembre 2016, à exactement 12h21, la Lune était à son périgée, à une distance de 356 509 km. Elle a atteint sa phase de pleine lune ce même jour à 14h52.

Pour pouvoir apprécier pleinement la différence de taille, il fallait un point de repère, par exemple terrestre. C’est pourquoi le « lever de lune » a été le plus spectaculaire.

Pour ceux qui n’auraient pas pu observer ce phénomène, voici une petite séance de rattrapage…

Voilà pour l’aspect scientifique.

La vidéo réalisée par Guillaume Cannat, auteur scientifique du blog http://autourduciel.blog.lemonde.fr/ m’a immédiatement fait penser à cette pépite produite par les studios Pixar et réalisé par Enrico Casarosa en 2011 :

L’intrigue a été inspirée par les contes d’Antoine de Saint-Exupéry et Italo Calvino, auteurs à retrouver bien sûr… à la Médiathèque !

Catherine

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s