La femme au miroir

Publié le Mis à jour le

femme au miroirUne œuvre d’Eric Emmanuel SCHMITT relatant la vie de trois femmes sur trois périodes différentes : la Renaissance à Bruges, la Vienne Impériale de la « Belle Epoque » (début XXème siècle) et à Hollywood de nos jours. Des époques appartenant respectivement à Anne, la bourgeoise Hanna et l’actrice Anny Lee.

     « -Je me sens différente, murmura-t-elle. »

Trois protagonistes à première vue différentes tant par leur origine, leur milieu social que par leur temporalité, cependant, un lien très étroit les unit et qui prendra toute son ampleur dans leur dessein : leur sentiment de différence parmi leurs contemporaines et celui de se démarquer de l’image renvoyée par la société majoritairement gouvernée par des hommes : le miroir truqué et manipulateur des femmes. Ces trois femmes tentent de s’affirmer par les moyens de leur époque : le mysticisme, la psychanalyse de Sigmund Freud, l’alcool et la drogue.

Trois femmes différentes uniquement par leur temporalité (la forme) mais sont toutes trois régies par l’œil masculin reflétant l’image de celles-ci : simple objet de procréation, simple objet de désir ou simple plus-values (le fond). Le miroir est un œil trompeur modelé au préalable par les hommes.

« Ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Un peu laconique, non, pour décrire une vie entière…? »

Un roman certes cliché mais qui permet une véritable prise de réflexion sur la conscience et les conditions de la femme dans la société au fil des siècles.

Kévin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s